Suis-je hypnotisable ?

Comme l’hypnose est un phénomène naturel, tout le monde est hypnotisable. Chacun de nous expérimente des moments de transe hypnotique légère plusieurs fois par jour (dans une rêverie éveillée, lorsque l’attention est complètement absorbée par un film ou la lecture d’un ouvrage, etc.). En revanche, apprendre à se servir de cet état modifié de conscience, peut prendre plus ou moins de temps selon les personnes, leur motivation, leur capacité à lâcher-prise, la confiance qu’ils accordent au thérapeute, etc.

Vais-je perdre le contrôle ?

L’hypnose implique une certaine forme de lâcher-prise mental et corporel. D’où l’importance primordiale de se sentir en confiance avec le praticien. Contrairement aux idées reçues, en favorisant un meilleur dialogue entre la volonté consciente et les processus inconscients, l’état d’hypnose a pour conséquence une reprise de contrôle sur certaines émotions, pensées ou comportements. Faire des séances d’hypnose avec un praticien compétent et apprendre à pratiquer l’auto-hypnose mènent progressivement à une meilleure connaissance de soi.

Quand je serai sous hypnose, peut-on me faire faire n’importe quoi ?

Non. Cette appréhension est liée à l’hypnose de spectacle ou certains stéréotypes véhiculés par le cinéma. Le seul objectif de l’hypnose de spectacle est de divertir un public. Dans le cadre des thérapies brèves l’hypnose ericksonienne est un outil puissant, uniquement s’il est au service des valeurs de la personne. Votre inconscient vous protège et à tout moment vous gardez le contrôle sur ce qui se passe en séance.

Quelle est la différence entre hypnose et relaxation ?

Le plus souvent, un praticien en hypnose favorisera l’installation d’un état de relaxation lors d’une séance d’hypnose. Tout simplement pour que ce moment soit le plus agréable possible. Néanmoins, une séance d’hypnose n’est pas simplement une séance de relaxation. Elle favorise l’émergence et l’accueil de certaines émotions, de prises de conscience, de nouveaux points de vue, de nouvelles solutions. Avec l’hypnose vous disposez d’un outil puissant de changement. D’ailleurs les études de neuroscience le montrent, les ondes cérébrales durant une séance d’hypnose sont davantage proches de l’état de méditation profonde, que de l’état de relaxation.

Alors c’est magique, l’hypnose va me débarrasser des tous mes problèmes ?

Les gens ont encore parfois une image fausse de l’hypnose. Certains pensent encore que cela ne fonctionne pas (ou seulement sur les personnes crédules ou faibles d’esprit). D’autres au contraire, y voient une panacée à tous les maux et lui attribuent un caractère magique. Ce n’est ni l’un ni l’autre. Utilisée avec discernement et avec bon sens, l’hypnose peut vraiment changer votre vie. Néanmoins cette approche a ses limites, notamment, elle n’est pas un traitement médical.

L’existence de l’hypnose est-elle scientifiquement prouvée ?

Oui. L’état hypnotique est aujourd’hui scientifiquement prouvé à la fois en psychologie et en neurosciences (grâce à l’imagerie médicale qui est aujourd’hui capable d’observer le cerveau en fonctionnement). L’état d’hypnose est un état propice au changement en offrant une occasion de percevoir la réalité différemment. Autrement dit, c’est occasion de prendre du recul.

Est il possible de retrouver des souvenirs grâce à l’hypnose ?

Oui et non. Les dernières études sur la mémoire montrent qu’elle fonctionne de manière dynamique et que nos souvenirs sont reconstitués à chaque fois qu’on la sollicite. L’hypnose permet de replonger dans son passé et de retrouver parfois de manière impressionnante tous les détails d’une situation que l’on a vécu, surtout s’il y avait une forte charge émotive. Pour autant, on ne peut jamais être sûr que les souvenirs retrouvés sous hypnose reflètent exactement la réalité objective de ce qui s’est passé.

Y a-​t-​il des contre-​indications à l’hypnose ?

Non. Néanmoins, si vous souffrez d’une pathologie ou d’une psychopathologie caractéristiques, vous devez le signaler lors de la prise de rendez vous et en parallèle demander l’avis de votre médecin, de votre psychiatre ou de votre psychothérapeute qui pourra alors dire si l’hypnose est adaptée et peut vous être utile. L’hypnose s’avère souvent complémentaire à d’autres approches thérapeutiques, mais en aucun cas elle ne peut se substituer à un traitement médical ou paramédical.

Si vous vous posez d’autres questions sur l’hypnose… vous pouvez utiliser le formulaire de contact : en cliquant ici.