La peur une émotion gage de sécurité

La peur est un phénomène des plus anciens et des plus naturels. Le rôle positif de la peur est de nous protéger des dangers (par exemple, si nous n’avions pas peur des voitures en circulation, traverser la rue deviendrait une action des plus hasardeuses). A une certaine époque même, lorsque nos ancêtres marchaient dans les steppes préhistoriques, la peur était un moyen de survie. C’est pourquoi ce mécanisme de protection est géré par une partie du cerveau (le système limbique) qui a priorité sur les autres fonctions cérébrales (fonctions cognitives). Ainsi on peut rester pétrifié par la peur ou encore, savoir parfaitement consciemment que l’on ne risque rien, mais ressentir une vive émotion de peur (accélération du rythme cardiaque, sueurs, etc.).

Quand la peur devient irrationnelle et nous « empoisonne l’existence »

Mais, certaines peurs sont irrationnelles et ne correspondent pas à une situation de danger immédiat. Elles ne sont donc pas utiles. On pourrait même dire qu’elles sont parfaitement inutiles. Parfois même, elles sont handicapantes lorsqu’elles prennent tellement de place dans la vie d’une personne, qu’elles l’empêchent de vivre pleinement, lui empoisonnent la vie. On parle alors de phobies.

Les peurs irrationnelles et les phobies sont multiples

Des phobies de toutes sortes existent. Les plus connues sont la peur de l’avion, des ascenseurs, de la foule, des grands espaces, des araignées, des rats, etc. D’autres phobies peuvent être plus surprenantes comme la phobies des poules, des pigeons. Voire carrément incroyables, à tel point que les personnes qui en sont affectées n’osent en parler à quiconque. C’est le cas par exemple de la trypophobie (la peur des trous). Si vous êtes affecté(e) de cette phobie ou si vous connaissez une personne qui en est affectée, l’hypnose peut grandement vous aider.

Une phobie peut se créer rapidement et durablement, l’inverse est vrai…

Une phobie peut se créer en quelques secondes et pour des années. La preuve que les changements d’attitude et de comportement peuvent être rapides. La bonne nouvelle, c’est que si votre cerveau peut créer une association négative avec une chose, un événement ou une situation ; il peut tout aussi rapidement créer une association positive ou neutre avec cette même chose, événement ou situation. Cela vous paraît logique, n’est-ce pas ?

L’hypnose permet de neutraliser rapidement et durablement les phobies

C’est là que l’hypnose entre en jeu. La transformation des peurs irrationnelles et phobies se fait généralement assez rapidement (moins de 5 séances). Bien entendu, dans l’accompagnement que je vous propose je fais très attention à ce que cette transformation respecte votre équilibre personnel et garantisse votre sécurité. Par exemple, si quelqu’un vient pour supprimer sa peur du vide (vertige), je vais m’assurer que cette personne continuera à avoir peur du vide lorsque la situation l’exigera. Dans le travail sur ces problématiques, il s’agit en effet uniquement de supprimer l’excès de peur ou le caractère irrationnel d’une peur ou d’une phobie.

 

Si vous avez des questions sur les peurs irrationnelles et les phobies : cliquez-ici.

 

  • Avant j'étais hypocondriaque claustrophobe et agoraphobe. Mais ça c'était avant ! Un jour ma route a croisé celle de Christophe et j'en suis sorti changé ! Alors un grand merci à mon hypnothérapeute pour m'avoir aidé à changer ma vie.François C. (Avon), 7 séances entre avril et octobre 2013, puis 2 séances en décembre 2013 et janvier 2014 ciblées sur une phobie de l’avion